Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Petit coucou de Noel

Publié le par L'Abondance en Savoie

Partager cet article

Un petit texte envoyé par un ami!!

Publié le par L'Abondance en Savoie

Un petit texte envoyé par un ami!!

J'ai habité dans la Niévre!!pas loin de cet endroit!!et cet aprem en rangeant ma boite à souvenirs j'ai retrouvé ce petit mot d'un ami!!partage

Le Morvan est plein d’enchantements. Un beau jour d’automne, ayant ivrogné la veille et m’étant endormi sous un hêtre du mont Beuvray à l’heure où les ombres s’allongent, je fus visité par un génie très ancien, haut comme trois pommes, la barbe blanche, le verbe criard et chevrotant. C’est un privilège qu’envient bien des poètes et dont j’ai toujours pensé qu’il ne m’adviendrait pas, moi qui doutais des voix de Jeanne et me raillais de toute apparition. Mais le destin est ce fou grimaçant, dont les grelots tintinnabulent sur des chemins incertains que demain cache de ses brumes, ce nain avare et munificent, aux poches percées, l’une pleine de méchante ferraille, l’autre de pièces trébuchantes, doublons d’or, billons de cuivre, écus d’argent. Passant par-là, il m’avait jeté un ducat.
- Je vais te conter une plaisante histoire, me dit le lutin de sa voix perçante. Vous l’avez tous rabâché à l’école, la Gaule était couverte de forêts. Mais vos maîtres ne vous ont pas tout dit. Les esprits étaient plus nombreux que les chouettes et les sauvagines. Le gnome habitait le cœur du vieux chêne. Dans les mares coassait au chœur des grenouilles sa femelle, la gnomide. Les fées mêlaient leurs chants à ceux des sources claires. Les petits dieux du cru campaient dans les taillis. Et le lutin narguait l’ondée sous le chapeau des coulemelles, pirouettait sur la pierre druidique.
Aux filles, qui se baignaient dans les fontaines, un tas d’esprits farceurs soufflaient des fariboles. Ils baisaient leurs tétins dressés, osaient d’autres caresses que les jouvencelles croyaient caprices de la brise.

Partager cet article

Le tilleul de papi

Publié le par L'Abondance en Savoie

une pensée pour Papi
Le tilleul de Papi
Publié le 13 octobre 2015 par L'Abondance en Savoie

Pour ceux qui suivent ce blog depuis longtemps et qui connaisse mon vieux papi de part mes récits

Le tilleul de Papi trône majestueusement au milieu des bâtiments de la ferme.tout en rondeur il tend ses hautes branches vers le ciel

Cet arbre a une histoire.Il fut planter en 1928 à sa naissance petit garçon trés attendu car il y avaient déjà deux grandes soeurs il fallait absolument un héritier pour que le nom perdure

Que d'événements il a vécu.Parmi les plus importants la modernisation agricole et en 1940 la fée électricité.Elle a bien failli lui coûter la vie,les fils électriques passaient au milieu des branches grandissantes.un agent de l'edf avait demandé de l'abattre pour éviter tout risque de court circuit mais pour le conserver,le pére de papi s'est engagé à le tenir taillé d'une forme particuliére.

Voisin d'un verger de pruniers il a assisté à l'arrachage de ceux là.Puis à l'implantation d'une maison d'habitation Il est .toujours sorti vainqueur des plus violents orages,ses branches se tordant sous les puissants assauts du vent.

Dans les périodes plus calmes il a acceuilli au coeur de son feuillage la cabane des petits enfants merveilleuse cachette lorsqu'ils n'avaient pas envie d'obeir.Il a enchanté leur enfance,une balançoire accrochée a une de ses branches basses.

Le printemps venu nous venons nous reposer à l'ombre de son ramage,bercé par le doux bourdonnement des abeilles butinueuses nous savourons le subtil parfum délivré par les millions de fleurs qui le couvrent.Il est temps de cueillir pour les infusions cet hiver.Toute la famille se mobilise qui un panier,qui une poche,pour prélever les odorantes fleurs que nous faisons sécher dans une chambre.

Papi est parti,voilà pourquoi j'écris aujourd'hui ce texte!!Non il n'est pas mort,mais voilà la famille le trouvant trop encombrant l'a mis en maison de retraite.Et là papi veut nourir,je n'écrirai pas ce que je pense,mais je suis furieuse et peinée,papi a travaillé toute sa vie,il laisse un bel héritage,il n'est ni malade ni impotant juste un peu chiant mais il l'a été toute sa vie!!il aurait pu finir ses jours chez lui là où l est né ,mais voilà!!!!!!!!Son tilleul est là il fait l admiration des visiteurs ayant rarement vu un arbre aussi imposant.Pour les photos de mariage il a servi de cadre a la nombreuse famille;Moi meme je l'ai photographié et il est sur mon blog.

Tous les ans nous le bichonnons,taillons les branches et l année suivante il recommence à nous emerveiller.C est un magique héritage,j espére qu il dressera encore longtemps ses branches!!!!

Voilà j 'ai ecris ce texte sans doute pour calmer ma colére,je vais aller voir Papi à la maison de retraite!!Mais que pourrais je répondre;a ce qu'il m' a dit!!ils se sont débarasser de moi!!!!je pense comme lui!!

Certains de vous connaissent papi!!Car j'en ai souvent parler!!!!

Partager cet article

Article publié depuis OverBlog et Facebook

Publié le par L'Abondance en Savoie

Voilà une petite réserve pour les poules!!

Partager cet article

Prenez votre temps!!Histoire du reblochon

Publié le par L'Abondance en Savoie


Le Reblochon doit ainsi son nom à cette petite fraude, appelée localement la "Rebloche", car en patois "Re-blocher" signifie pincer les pis de la vache une deuxième fois.
Au début du 20ème siècle la production du Reblochon ne dépassait pas 40 tonnes par an.
Le développement du réseau ferroviaire, du tourisme et des sports d'hiver a fait connaître rapidement le Reblochon à la France entière.
En 1958, les producteurs de Reblochon, parmi les premiers, obtiennent l'Appellation d'Origine Contrôlée qui protège une zone de production et valorise l'origine du Reblochon.

* L'ociège, droit perçu par les propriétaires sur l'exploitant de l'alpage. Cette redevance, perçue une fois par an, était basée sur le nombre de pots de lait produits en un jour par le troupeau (on en déduisait la quantité de beurre, de fromage qu'ils pouvaient donner).

Localisation

* Un terroir vivant :
La zone de production du Reblochon est majoritairement située en Haute-Savoie et sur une petite partie de la Savoie, le Val d'Arly près du Col des Aravis.
Cette zone de production est encadrée par l'Appellation d'Origine Contrôlée. Il est donc interdit de produire du Reblochon en dehors de ce terroir.

*La nature géologique :
La zone de production est située au-dessus de 500 mètres d'altitude. Elle englobe surtout le massif cristallin du Mont-Blanc, les massifs calcaires des Préalpes, massifs du Haut Giffre, des Bornes et des Bauges dans sa partie Nord.

* Les données climatiques :
La Haute-Savoie reçoit une pluviométrie importante pendant l'année (environ 2 mètres d'eau par an). Elle provoque une pousse importante de l'herbe au printemps et en été et des quantités importantes de neige en hiver.
La vie des troupeaux ainsi est fortement influencée par les saisons : sortie de l'étable début mai, pâturage des parcelles du bas, puis montée début juin vers les alpages où ils resteront jusqu'au début du mois d'octobre.
La période hivernale est néanmoins la plus longue avec plusieurs mois de neige et d'intempéries.
L'éleveur emmagasine pendant l'été le fourrage nécessaire au troupeau de novembre à avril (il faut compter environ 1000 kg de foin par vache pour l'hiver).

Description

Cette vache française a sans nul doute un nom très prometteur ... qu'elle mérite amplement !
Sa silhouette est fine, plantée sur des pattes bien solides. Elle pèse autour des 650 kg, pour 1,35 mètre au garrot. Elle a une « belle gueule » : tête blanche, épais chignon blanc, cornes claires et assez longues (incurvées vers l'avant puis qui remontent vers l'arrière), auréoles acajou autour des yeux (on parle de ses « lunettes ») et sur les oreilles, muqueuses roses. Son ventre est généralement blanc et sa robe uniformément pie rouge acajou. Elle est une star des randonnées en montagne !
Elle est, avec la Tarentaise, la championne des régions difficiles : elle est très endurante et s'adapte bien aux variations de température. Elle est également appréciée pour sa longévité et ses aptitudes au vêlage. Elle fait partie du troupeau alpin qui, à plus de 2.000 mètres d'altitude, contribue à l'entretien des herbages des montagnes européennes.
Grâce à son lait riche en protéines (qu'elle produit à raison d'environ 5.800 kg par an), elle est réputée pour être une très bonne fromagère, puisque les Français lui doivent quelques-uns de leurs meilleurs fromages : reblochon, beaufort (qui ne doit plus être fabriqué qu'avec son lait et celui de la Tarentaise) et abondance, trois fromages d'Appellation d'Origine Contrôlée, mais aussi tomme et emmental de Savoie.

Géographie

Elle doit son nom à sa vallée d'origine, dans le Chablais savoyard : région française située dans les pré-Alpes du Nord, en Haute-Savoie, entre le lac Léman et le Mont Blanc. Ses ancêtres proviennent probablement de bovins venus de Germanie au cours du Vème siècle.
La France en compte aujourd'hui quelque 150.000 têtes, dont 65.000 vaches laitières, installées dans toute la région Rhône-Alpes (Sud-Est de la France), et une partie du Massif Central.
Les Alpes en comptent 65.000 individus (y compris en Italie et en Suisse). Cette particularité géographique lui doit de porter très souvent les plus belles et les plus grosses cloches du monde ! Elle a voyagé en Italie, mais aussi en Egypte, en Algérie ou en Côte-d'Ivoire, où elle est croisée avec des races locales. Elle commence également a fréquenté certains pays montagneux aux conditions climatiques difficiles, comme le Vietnam, l'Iran ou le Yémen.

Histoire

L'Abondance est issue de bovins amenés par les Burgondes au Vème siècle : ce peuple germanique, d'origine scandinave, s'établit en Gaule et en Germanie à cette époque, avant d'être soumis par les Francs en 532. Longtemps installés dans le bassin du Rhône et de la Saône, en France, ils ont donné leur nom à la Bourgogne.

Cette vache s'est d'abord appelée Chablaisienne, mais elle porte son nom actuel depuis la fin du siècle dernier (création du livre généalogique, ou "herd-book", en 1891) et sa première visite au Concours général agricole de Paris, en 1896.

Dans les lointaines vallées de la Savoie et des Alpes, son fromage fut longtemps utilisé comme monnaie d'échange, quand les montagnards ne connaissaient pas encore les pièces et les billets. Elle est aujourd'hui la quatrième vache laitière de France, après avoir décliné de moitié en trente ans, sous l'effet combiné de la concurrence de la Holstein et de l'exode rural des régions de montagne.

Contacts

L'UPRA ABONDANCE est responsable du dynamisme de cette race (suivi, sélection, promotion). Contacts : Maison de l'Agriculture de Haute-Savoie - 52, avenue des Îles - 74037 ANNECY cedex.
Pour plus d'info sur cette région de France : www.valdabondance.com

Manifestations : le premier week-end d'octobre a lieu un concours de vache Abondance, à Flumet, en Savoie (France). Pour tous renseignements, appelez le (+33) 04.79.31.61.08.
Le site de l'école de Châtel, en Haute-Savoie, présente une très belle photographie de cette vache, et un petit descriptif d'une recette locale qui mélange fromage d'Abondance et ail, et qui se passe au four. Cela s'appelle le Berthoud, et ça a l'air rudement bon ... Ce village organise également tous les ans, à la fin du mois d'aôut, la fête de "la belle dimanche" qui regroupe plusieurs centaines de vaches en une fête d'alpage à la gloire de cet animal. Pour une petite visite : www.cur-archamps.fr/edres74/ecoles/ecchatel/vill_spe.htm
Au mois d'avril de chaque année, les vaches montagnardes françaises sont présentées au Salon de la Montagne à Grenoble. Adresses utiles : Comité d'Elevage de la race Abondance. tél. : (+33) 04.79.31.62.94. Office de tourisme d'Abondance. tél. : (+33) 04.50.73.02.90

En France, l'Institut National Agronomique a créé un site Internet sur lequel photographies et renseignements techniques sont disponibles.
Quatre pages et trois magnifiques photographies (dont celle reproduite ici) sont consacrées à l'Abondance : www.inapg.inra.fr/dsa/especes/bovins/abondanc.htm

Hors-sujet ?

La gastronomie française doit beaucoup à l'Abondance.
Le reblochon (45 % de matières grasses), un fromage au lait cru issu d'un lait de seconde traite, se déguste le mieux en été ou en automne, alors que sa pâte est souple et crémeuse (elle « coule » !), avec un petit goût de noisette. Il a donné naissance à une recette typiquement savoyarde : la Tartiflette = lard + pommes de terre + reblochon, le tout passé au four : un solide reconstituant après une bonne journée de marche en montagne !
La Fête du reblochon a lieu chaque année à La Clusaz (Haute-Savoie), le second dimanche d'août. Tél. : (+33) 04.50.32.65.00.

Quant au beaufort, fabriqué à partir de lait entier, il est le roi des gruyères. À 48 % de matières grasses, il est affiné pendant au moins quatre mois en cave. Il n'a pas de trous (les trous sont pleins ?) et est très fruité, à l'arôme très riche.
La Fête du beaufort se tient aux Saisies (Savoie), également tous les mois d'août.

Partager cet article

Toujours d'actualité

Publié le par L'Abondance en Savoie

je vais remettre cet article aujourd'hui car malgré que les années passent,il reste d'actualité

- A la fortune des pots

On ne voit jamais tant les politiques faire assaut de dignité, d’honneur et de probité, que lorsqu’ils sont entraînés dans les remous d’une affaire obscure qu’ils en soient les instigateurs ou les victimes. Assauts touchants, la main sur le cœur. Et il est assez plaisant de voir ces gens, qui ont marché sur tant de têtes, écrasé tant de pieds, crier prompte justice, exiger immédiate réparation. Ces hommes d’état qui portent haut le discours moralisateur, épicé d’un dédain bienséant, du moins en ce qui regarde les autres.
Tout cela est bien commun et guère intéressant. On peut cependant tirer une morale de ces spectacles à la fois désopilants et désolants (l’un tente de compenser l’autre) sans tourner autour du pot : Si certains empotés n’ont pas de pot d’autres ne sauraient en manquer. Je veux parler des pots de vin qu’on nomme plus explicitement des dessous-de-table, et plus délicatement des enveloppes.
Pot est un vieux mot dans lequel on a mis pas mal de chose. En effet quoi de plus commode que ce réceptacle des potées et potages, tous prétextes à potins, évidemment par la faute des femmes. Le pot a rempli bien d’autres usages : pot à eau, à tabac, à moutarde, à confiture, à tout ce qu’on a bien voulu mettre dedans, le pot de chambre en figurant la fonction, sinon la plus noble, du moins la plus hygiénique.
Mais à vrai dire, le sens le plus universel, et le plus délicat, est celui qui dérive du pot désignant un trou servant aux jeux de billes ou de balles, j’ai nommé le trou de balle, alias le trou du cul. Il n’y a pas de pot d’échappement, vous en conviendrez, qui puisse atteindre à cette humanité. Proust d’ailleurs l’a fait entrer en littérature, parlant de « se faire casser le pot » pour des plaisirs alors inavouables. D’où l’emploi de pot, à l’instar de cul, dans les expressions illustrant chance ou malchance, quand « avoir du pot » c’est encore « avoir du bol ». Quand « se bouger le popotin » répond aimablement à « se manier le cul ».
Revenons à nos pots de vin qui, à l’origine, ne parlaient que d’honnêtes pourboires. Mais donner à boire pour dire un grand merci n’est pas loin d’abreuver pour être mieux servi et donc assez prêt de corrompre. J’ai lu quelque part que nombre de grandes entreprises se livraient à cet exercice par-dessus ou par-dessous les tables. Qu’en Hongrie, l’université dispensait à ses étudiants l’art mineur de la corruption, comme on fait du marketing. Un récent sondage révèle qu’un Russe sur trois reconnaît verser des pots de vin. Ces pratiques éhontées sont bien évidemment inconnues en Polynésie. Et elles sont inconcevables en France.
Toutes ces histoires ne doivent pas vous empêcher d’aller boire un pot. A la santé de ces pauvres industriels, fonctionnaires et politiques (liste non exhaustive) qui, lorsqu’on découvre le pot aux roses, ont parfois du mal à se débarrasser des juges d’instruction. Ceux-là, de vrais pots de colle !

Partager cet article

un peu de rêve ici aussi

Publié le par L'Abondance en Savoie

La légende des Edelweiss
La Reine des Neiges vivait autrefois au-dessus des neiges éternelles . Elle était d'une beauté à faire fondre les coeurs . Les lutins qui l'entouraient en étaient férocement jaloux et leurs lances de cristal étaient toujours bien aiguisées afin de décourager ceux qui oseraient s'aventurer à portée du regard de leur Reine bien-aimée.
Quand l'alpiniste ou l'imprudent chasseur s'imaginait voir l'éblouissant sourire de la Dame des Neiges dans un rayon de soleil , il grimpait , grimpait de plus en plus haut , inconscient du danger , fasciné par le regard si doux , les cheveux comme autant de fils d'argent , et les yeux d'un bleu de ciel pur. L'aventureux se croyant prêt du but , du sommet où se tenait la créature de rêve , sentait déjà monter de son coeur une prière vers sa belle... C'est à ce moment là que les lutins surgissaient : sous la forme d'une écharpe de brume , d'une chute de pierres , ou d'une corniche de glace se détâchant... L'homme aveuglé , heurté , bousculé par les lances de cristal , titubait , glissait , tentait en vain de se raccrocher à son piolet , à ses crampons , mais rien n'y faisait. Il tournoyait et tombait au fond d'une crevasse .
Alors la Reine des Neiges se mettait à pleurer : les larmes jaillissaient de ses yeux lumineux , roulaient sur ses joues , tombaient sur le glacier , coulaient toujours plus bas , arrivaient aux rochers et là , se tranformaient miraculeusement en fleurs étoilées que l'on nomme Edelweiss

Partager cet article

finalement me revoilou!!

Publié le par L'Abondance en Savoie

finalement me revoilou!!

bon finalement avec l'automne je reprends mon blog!!et oui je vais avoir du temps!!!alors j'espére vous retrouvez un peu là!!

Partager cet article

Bonnes Fêtes de Pâques

Publié le par L'Abondance en Savoie

Partager cet article

coucou pour ceux qui passent

Publié le par L'Abondance en Savoie

coucou pour ceux qui passent

Comment ça va!!!!!moi comme ci comme ça!!!bon allez houps on va pas se plaindre le printemps revient!!bisous et bonne fête des rameaux!!!

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>